Rechercher

Alex Binnie et son art Tribal

Dernière mise à jour : 11 nov. 2019


Alex Binnie est né Alexander Michael Steven Binnie, le 11 juillet 1959 à Oxford, en Angleterre. Il est principalement connu en tant que tatoueur et est également un graveur ; il a été musicien et artiste de performance.



En tant qu'artiste tatoueur, il est connu pour faire partie d'un groupe d'artistes qui ont créé et popularisé l'utilisation de motifs tribaux à grande échelle (non occidentaux, souvent polynésiens, impliquant également des éléments de fusion à travers les frontières et les traditions régionales) en Occident. Son travail a atteint un large public avec la publication de 1000 tatouages de Henk Schiffmacher .



Alex Binnie a obtenu un baccalauréat en beaux-arts de la faculté des arts et du design de South Glamorgan en 1982. Il est devenu artiste médical en 1985, d'abord technicien audiovisuel à la Royal Postgraduate École de médecine , puis illustrateur médical aux écoles de médecine et dentaires unis des hôpitaux Guy et St Thomas .

Son premier studio de tatouage à Londres était un studio sans licence appelé Mother Art .



Il a reçu une certaine publicité dans un bulletin publié par Genesis P-Orridge et offrait aux premiers clients autant de tatouages ​​qu’ils pouvaient en une séance pour 10 livres sterling.

Il a déménagé à Los Angeles , en Californie, de 1991 à 1993, avant de se faire tatouer au studio Gauntlet à West Hollywood, dirigé par son épouse Elayne Binnie (aujourd'hui propriétaire d' Elayne Angel de Rings of Desire et auteur de The Piercing Bible ). Après cela, il a travaillé chez Body Electric sur Melrose Ave, puis s'est rendu à Seattle, où il a travaillé avec Vyvyn Lazonga.



Binnie est revenu à Londres en 1993 et ​​a fondé Into You Tattoo à Clerkenwell . En 2005, il a fondé Into You Brighton avec Jason Mosseri.

À Los Angeles, avec l'association The Gauntlet et son épouse Elayne, il a collaboré avec l'artiste de performance Ron Athey , une association qui s'est maintenue après sa période à Los Angeles, dans divers lieux internationaux, notamment au Torture Garden de Londres . Il est également apparu dans le film de Catherine Gund Saalfield, Hallelujah! Ron Athey: Une histoire de délivrance (1998)


Binnie a été impliqué dans la gravure dans un style très différent de celui de son travail de tatouage. Il est représenté par Ink_d à Brighton et Rise à Berlin. En 2010, un portrait de gravure sur bois a été accepté à la Royal Academy Summer Exhibition de Londres. Il a également créé des peintures murales dans deux espaces de New York.

En mai 2012, une sélection de gravures sur bois de Binnie est publiée dans un livre en édition limitée de Kintaro Publishing. Il s'intitule The Woodcut Portraits .




19 vues0 commentaire