Rechercher

Grâce à ses tatouages en forme de damier, Matt Gone lutte contre une maladie rare

Dernière mise à jour : 8 nov. 2019

Les tatouages peuvent s’avérer être une réelle thérapie pour certains malades. Matt Gone, dont le corps est tatoué à 98% en est un brillant exemple.

Matt Gone, un américain, souffre d’une maladie congénitale grave : le syndrome de Poland. Elle se caractérise par de multiples malformations, et ce syndrome touche environ 1 naissance sur 30 000.

C’est à 14 ans que Matt commence sa grande entreprise, transformant peu à peu son corps. Aujourd'hui la quasi-totalité de sa peau est recouverte de tatouage. Leur particularité ? Ils sont dérivés d’un motif unique, celui du damier. Mais cela n’a pas empêché l’homme de mener pendant 20 ans une brillante carrière de dirigeant à la Nouvelle-Orléans. Depuis 2005 et le passage de l’ouragan Katrina, il parcoure le monde pour informer sur sa maladie.

Matt Gone est également connu pour être l’un des rares à avoir injecté de l’encre dans le blanc de ses yeux. Une folie qu’il a réalisé tout seul, malgré les risques de cécité. Aujourd'hui, seules les plantes de ses pieds et les paumes de ses mains ne sont pas encore tatoués, ça ne saurait tarder.

18 vues0 commentaire