Rechercher

Le Blackwork et l'ornemental de Roxx



Et encore une fois, le tatouage ornemental se mêle au blackwork dans les œuvres incroyables du célèbre tatoueur américain, connu sous le nom de ROXX.



Roxx est une artiste tatoueur ayant commencé sa carrière dans les rues de Londres à la fin des années 80 en tatouant de petits pictogrammes sur les Punks et Rockers. Après avoir vécu dans toute l’Europe, elle s’installe chez le célèbre studio 2Spirit Tattoo à San Francisco.



Sa technique unique est reconnaissable au premier coup d’oeil avec ses motifs géométriques qui épousent le corps et composés uniquement de noir. Ses sources d’inspiration sont les formes divines, la géométrie sacrée, l’architecture et l’art indigène.



Ses tatouages ​​sont de véritables projets de design pour la transformation du corps humain.

Les formes géométriques utilisées dans les tatouages ​​de Roxx sont créées sous l'influence de cultures tribales spirituelles et anciennes, d'images sacrées et même de formes architecturales trouvées dans le monde moderne.

En plus d'exprimer les sentiments et le caractère des clients, Roxx utilise le tatouage comme un outil pour renforcer la volonté humaine après les opérations médicales les plus difficiles. Un tel cas est le tatouage sur le site d'une cicatrice d'une mastectomie de Diane de Jesús.



À l'âge de 29 ans, elle a reçu un terrible diagnostic de carcinome canalaire in situ. Après une seule procédure de mastectomie et de reconstruction, elle s'est vu offrir une séance de tatouage gratuite par Personal Ink (P.Ink), une organisation reliant les victimes du cancer du sein et les tatoueurs survivants.

Après la première réunion et conversation, Roxx a préparé un croquis qui correspondait parfaitement à la taille et à la forme de la poitrine de Jesús, base de ce qu'elle a entendu de Diane.

«Après avoir eu mon tatouage, j'ai réalisé que j'avais évité de regarder ma poitrine», - dit de Jesús dans l'interview d'Oprah. «Maintenant quand je regarde, je ne vois pas ma cicatrice - je vois ce bel art».




69 vues0 commentaire