Rechercher

Moni Marino, un ange du réalisme

Mis à jour : avr. 4



Monica Marino est née en Italie et a commencé son tatouage, en 1993.

Enfant, elle regardait souvent les œuvres de son père, l'artiste, et elle était presque folle de peintures à l'huile. À l'âge de 14 ans, elle a obtenu l'un des magazines de tatouage de ce dernier et cela semblait avoir allumé un nouveau feu dans son cœur et son esprit.

L'année suivante, elle a commencé à s'entraîner sur son petit ami, ses amis et ses connaissances dans sa petite ville natale.



À cette époque en Europe, la désapprobation du tatouage est restée, et étant donné que les rumeurs dans la petite ville italienne se propageaient trop rapidement - bientôt, de nombreuses personnes se sont éloignées de Monica. Après avoir terminé ses études, elle est allée à la gare pour se rendre en Allemagne, dans un voyage qui lui a valu une renommée mondiale. Loin des préjugés de la société et des malentendus des parents.



Elle n'avait pas d'argent et ne connaissait pas un mot d'allemand. Une semaine plus tard, elle a été aidée à trouver une pizzeria dans une autre partie de l'Allemagne, où elle a commencé à travailler et à apprendre l'allemand.



Au fil des année et grâce à sa détermination et son travail acharné, elle se spécialise dans les portraits photo-réalistes, style chicano / mexicain, principalement avec Full color mais aussi Black & Grey.

Si vous êtes intéressé par un tatouage de Moni, vous pouvez la trouver au Black Barock Art Palace à Essen, en Allemagne.



0 vue0 commentaire