Rechercher

Shige, l'audacieux briseur de codes



Shige est né à Hiroshima en 1970 et a grandi dans un environnement artistique. Il a commencé à tatouer en 1995 et n'a jamais fait d'apprentissage. Shige est tout simplement autodidacte

Ce n’est qu’à 25 ans qu’il s’intéresse au tatouage.

Il commence à se documenter et à apprendre par lui-même, alors qu’il bossait comme mécano pour Harley Davidson. Trois ans plus tard, en 1998, il rencontre Chisato qui bossait de son coté dans l’industrie de la mode. Ensemble, ils s’associent et montent leur business de tattoo. Deux ans plus tard, ils ouvrent un studio à Yokohama.



Curieusement, c’est avec sa rencontre avec Filip Leu en 2000 qu’il s’initie et peaufine sa technique du tatouage japonais.

En 2002, il part pour l’Europe et bosse au studio familial de Filip Leu chez qui il s’installe pour une durée de trois mois. Il profite par la même occasion de son passage chez les Helvètes pour terminer son propre tatouage par le maitre.


En 2003, Shige et Chisato fondent OUEN ( YELLOWBLAZE TATTOO STUDIO)

Depuis, il continue de voyager et de s’inspirer des artistes qu’il rencontre au fil du temps.


Son travail est audacieux, beau et aime casser les "règles" du tatouage japonais . Il n'a pas peur de mélanger des thèmes japonais et occidentaux (même tribaux!). Il a un grand œil pour créer une profondeur qui attire votre regard dans une pièce à côté de cette personnalité indéfinissable qui vous permet de repérer l’un de ses tatouages ​​à un kilomètre.



Shige n’est ni grand ni beau, il ne sent pas non plus le sable chaud, mais il a une classe mondiale et il faut voir ses compos pour s’en convaincre.






2 vues0 commentaire